Sublimez vos surfaces

+33 9 72 50 30 36

contact@manutech-usd.fr

PROJETS

De nombreux projets du Labex MANUTECH-SISE ont sollicité l’Equipex. Les résultats et avancés de chaque projet sont consultables dans le bilan annuel du Labex. Le type d’équipements utilisés par ces différents projets est décrit ci-dessous :

Axe 1 - HIERARCHICAL SURFACES

  • Projet 2S-BIOLASE : réalisation de texturation par laser fs
  • Projet DLC-PEEK : analyse des matériaux par équipement FIB
  • Projet MAGNUS : réalisation de texturation par laser fs
  • Projet MOTEX : analyse des matériaux par équipement FIB

Axe2 : KNOWLEDGE BASED DESIGN

  • Projet USDLC : analyse des matériaux par équipement FIB
  • Projet MOD-HIP : analyse des matériaux par équipement FIB
  • Projet MECAINTERDLC : analyse des matériaux par équipement FIB
  • Projet LAYDIS : analyse des matériaux par équipement FIB

Axe3 : PERCEPTION ENGINEERING & WHITE LIGHT PROCESSING

  • Projet GOGNOMIRE : analyse des matériaux par équipement FIB

Axe 4 : PERCEPTION ENGINEERING & WHITE LIGHT PROCESSING

  • Projet DYSCO : test de mouillabilité à l’aide de l’équipement P2M

De nombreux projets collaboratifs sont réalisés en partenariat avec l’Equipex permettant les résultats suivants :

La finalisation des 4 projets de l’Appel à Projets Labex-Equipex MANUTECH# 1 : ICRAM, GLACE, INSTEAD et AMIS

  • ICRAM

Le projet ICRAM a permis :

1) d’identifier plusieurs fenêtres de micro-usinage à faible rugosité et haute efficacité énergétique par laser femtoseconde sur les métaux et alliages du projet, en lien avec un modèle théorique d’accumulation simplifié

2) de mettre en valeur des conditions d’irradiations (haute cadence et haute fluence) où la surface post-ablation présente une très faible profondeur, une forte porosité et une structuration complexe, malgré un enlèvement de masse conséquent

3) de démontrer la possibilité de contrôler la géométrie de la remontée de matière, ajoutant de la flexibilité et des applications potentielles au procédé de micro-usinage par impulsions laser ultrabrèves.

  • GLACE

La faisabilité de micro-usinage par laser femtoseconde de matériaux magnétique ou conducteur afin de réaliser des composants pour l’électronique a été démontrée et a montrée de forts gains de performances

  • INSTEAD

Premiers résultats d’hybridation de la fabrication additive avec de la texturation de surfaces par laser femtoseconde, biofonctionnalisation de surface de scaffolds 3D élaborés par fabrication additive : effet sur la différenciation ostéoblastique en culture tridimensionnelle.

  • AMIS

Ces travaux ouvrent une voie prometteuse pour étudier la tenue mécanique des fibres optiques en silice soumises à des impulsions laser en régime femtoseconde lors de l’intégration de fonctions optiques basées sur des réseaux de Bragg et de réseaux long pas. Ce type de composants est utilisé pour la réalisation de fonctions intégrées sur fibre pour les capteurs (température, déformation…), filtres spectraux, compensateurs de dispersions.

Le démarrage de 5 nouveaux projets (AAP Labex-Equipex MANUTECH#2) :

  • NANOFLUTEX, Ecoulements de fluides confinés entre des surfaces nanotexturées
  • METHAFIBRES, Méthodes d’Analyses par FIB des contraintes Résiduelles
  • DEVERS, Dévitrification périodique de verres métalliques
  • MONOTEX, Texturation de monocouches, applications au graphène
  • RELiEF, REsolution LatErale FIB

L’avancement du projet SUPCO, projet ANR avec le laboratoire BiiGC de l’UJM :

Nous avons pu démontrer qu’il est possible de découper en moyenne 10 lamelles de greffons cornéens dans une seule cornée avec un état de surface identique voire meilleure que pour la découpe au microkératome, qui ne réalise qu’une seule lamelle. Une méthode d’analyse de l’état de surface a été pu être développée avec le capteur confocal chromatique. Des premières texturations de surface ont pu être réalisés afin de faciliter le développement des cellules endothéliales.

L’avancement du projet IKKY, projet CORAC avec Thalès Avionics et IREIS :

Un premier démonstrateur d’écran structuré en surface a pu être réalisé. Une solution d’amélioration de la rugosité des cavités a été identifiée.

D’autre part, de nombreux projets voient le jour grâce à nos partenaires financiers  :

  • IRICE

Issu de l’appel à projets “Initiative 3D”, le projet IRICE, Projet Plateforme Procédés Hybrides, est soutenu par la Région Auvergne Rhône-Alpes.

  • 3D Hybride

Labellisé par le pôle de compétitivité Viameca (devenu CIMES), l’appel à projets “FUI 23° AAP” a fait éclore le projet 3D Hybride, Projet Plateforme Procédés Hybrides, qui est soutenu par la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Ils financent nos projets :